« Développer notre leadership dans les sources d’énergie renouvelables témoigne de l’engagement des Émirats arabes unis à maintenir sa position de principal fournisseur d’énergie », a déclaré le président des Emirats arabes unis, Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan

Par réflexe, le nom Abu Dhabi est directement lié à l’exploitation de pétrole. Aujourd’hui, avec ce projet de grande envergure, les esprits devront dorénavant naviguer vers la production d’énergie solaire également. En effet, ils ont commencé à exploiter Noor Abu Dhabi, le plus grand projet d’énergie solaire au monde.

Avec une capacité de 1 177 mégawatts, l’Emirats Water and Electricity Company crée la plus grande centrale individuel n’ayant jamais existé. Il devance doublement la Solar Star des Etats-Unis, qui jusqu’ici occupait la première place des parcs solaires avec une capacité de 569 mégawatts.

Ce projet à donné lieu à l’installation de 3,2 millions de panneaux, sur un site de 8 km2, le centre devrait pouvoir fournir suffisamment d’électricité à 90 000 personnes, soit 20 000 foyers. Au-delà de sa taille, Noor Abu Dhabi a battu un nouveau record au moment de la soumission. Son tarif demeure le plus compétitif, à seulement 8.888 fils / kWh. Ce centre devient alors le premier en terme de taille, de capacité et de prix !

Les responsables estiment au moins une réduction en émissions de dioxyde de carbone (CO2), à hauteur d’un million de tonne métrique par an. Bien que Abu Dhabi soit toujours très dépendant du pétrole, les dirigeants tentent tant bien que mal de réduire son empreinte écologique, pour ainsi être plus respectable de la planète. Cependant, beaucoup estiment que ce projet est une campagne publicitaire d’ordre mondiale.

Le projet annoncé en 2017 est terminé dans le délai imparti et a commencé à fonctionner pleinement depuis samedi 29 juin 2019.

Recevez les dernières news scientifique

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles.

Merci de votre inscription!

Erreur. Veuillez vérifier vos informations.