En dépit des motivations financières, beaucoup font recours au métro/tramway le matin, afin d’éviter les embouteillages incessants. D’autres préfèrent tout simplement avoir les mains libres sans les casses-têtes de la circulation urbaine. Quelqu’en soit les raisons, l’usage des transports en commun est bénéfique sur plusieurs aspects. Cependant, les multiples retards et l’incohérence entre les horaires prédéfinis et réels, rendent ce procédé inefficace et stressant. De même, ce moyen représente une véritable corvée les jours où vous y êtes coincé coude à coude.

Afin de remédier à ces inconvénients, Google Maps a développé son système de géo-localisation avec de nouvelles fonctionnalités.

La fonction de prédiction du trafic le matin

Les agences de transports ne disposent pas toujours avec certitude des informations sur la route. Pour résoudre ce désagréable problème de retard, Google Maps a intégré dans sa carte d’itinéraire, une fonction qui lance les retards de votre transport en commun en directe. A travers cette nouvelle mise à jour, vous pouvez désormais voir les conditions de circulation en temps réel. Calculer le temps que le transport prendra avant d’arriver à votre station, et connaitre les concentrations d’embouteillages tout au long du trajet. Ainsi, vous avez la possibilité de descendre et changer d’itinéraire à votre convenance.

Le degré d’occupation de la navette

Souce: Google

L’ultime hésitation pour faire le choix de monter dans un transport déjà plein ou d’attendre le prochain, est maintenant lisible. Cette fonction vous permet de décider en toute connaissance de cause, des risques auxquelles vous vous exposez. En se référant aux trajets quotidien, Google maps a introduit une option prévisionnelle, pour vous informer du degré de surpeuplement. En effet, suite à une vague de collectes de données, vous disposez d’une très bonne estimation du niveau de charge des transports en commun le matin. Dès lors, vos choix sont plus faciles et vous serez en mesure de déterminer approximativement, à quel point le transport est encombré.

Le service fut déployé le jeudi 27 juin 2019 sur iOS et Android, et est disponible dans à peu près 200 villes à travers le monde. Il semble qu’il n’y est plus d’excuses pour les retards !

Recevez les dernières news scientifique

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles.

Merci de votre inscription!

Erreur. Veuillez vérifier vos informations.