Accueil Technologies Internet via l’espace

Internet via l’espace

Elon Musk est actuellement à la recherche d’approbation du gouvernement pour commencer les tests sur un projet ayant pour but de diffuser Internet depuis l’espace via 40 000 satellites en orbite autour de la Terre. Il affirme vouloir Internet à très grande vitesse à tous les coins du monde.

Le plan serait de transformer SpaceX en une entreprise basée uniquement sur des fusées et des vols spatiaux pour fournir un accès Internet afin de rivaliser avec Comcast, Verizon, et d’autres entreprises de télécommunications dans un marché mondial où la valeur annuelle serait d’environ 2,1 milliards. Le plan de Musk est d’envoyer sa fusée Falcon 9 dans l’espace, puis de déployer une flotte de satellites autour de la planète.

Il a annoncé son plan plus tôt dans l’année, mais il vient d’être publié que SpaceX a fait une demande officielle pour obtenir la permission de la Commission Fédérale des Communications des Etats-Unis (FCC) pour commencer les tests l’année prochaine. Musk veut savoir si l’antenne actuelle sur ses satellites serait assez forte pour envoyer des signaux vers la Terre.

Ce n’est pas la première fois qu’un milliardaire veut manipuler les satellites d’Internet, et ce ne sera probablement pas le dernier non plus. Durant les années 1990, une entreprise fondée par Bill Gates aspirait à faire quelque chose de semblable, mais les coûts ont été hors de contrôle et donc le plan s’est finalement effondré. Même le géant de l’Internet « Facebook » a abandonné son projet pour les satellites Internet répartis dans le monde d’une valeur de 500 millions de dollars.

Musk est apparemment assez confiant.

Il affirme que l’utilisation de beaucoup de petites machines qui sont à la fois bon marché et efficaces aidera ses plans à surmonter les problèmes précédents vis-à-vis des grands satellites qui sont plus difficiles à remplacer en cas de panne. Avec la fabrication de SpaceX, il espère réduire les coûts et résoudre les problèmes d’approvisionnement.

Même si la FCC lui accorde la permission de commencer ses essais, les chances que la logistique haut débit d’Internet fonctionne à travers le monde sont faibles. Musk a lui-même admis que l’obtention de l’autorisation d’opérer dans certains pays serait “difficile, voir impossible“.