Le mois dernier, le gouvernement américain a officiellement mis la marque chinoise Huawei technologies sur sa liste noire. En effet, sans licence spéciale, la technologie américaine est hors de la portée de Huawei. Les entreprises de livraisons internationales sont soumis à la loi d’exportation fédérale. Par ailleurs, Fedex expresse, la grande multinational d’import/export de colis se voit restreint dans son activité par les nouvelles règles, qui selon elle relève d’une autre compétence. Elle intente alors une action en justice contre le gouvernement américain.

Fedex aux pieds du mur

Cette révolte est causée par une grande pression à laquelle est soumis la multinational à Pékin. Dernièrement, une série de colis provenant de la Chine n’ont pas pu être expédié par l’entité. Cependant, l’affaire prend de l’ampleur, lorsque l’expédition d’un téléphone intelligent Huawei de la Grande Bretagne à New York fut mal géré. Le colis a été retourné avec la mention: « colis renvoyé par FedEx en raison d’un problème entre le gouvernement américain avec Huawei et le gouvernement chinois ». Ce qui a attisé la colère de la Chine, qui menace de mettre Fedex aux pieds du mur. L’événement a considérablement terni l’image de la marque, et a déjà des conséquences significatives sur sa trésorerie. Néanmoins, la société qualifie cet incident d’erreur opérationnel. Elle se plains de la nouvelle mise à jour de la loi concernant la vérification des colis avant leur acheminement.

La plainte de Fedex

Dans le procès, la société soulève une impossibilité total de contrôler tous les colis avant l’expédition comme l’impose la loi. «FedEx est une société de transport, pas un organisme chargé de l’application de la loi». Cette tâche est impossible sur le plan économique, logistique et parfois légal. L’entité se réserve un droit de respect de l’intimité de ses clients. Elle affirme son engagement à respecter la réglementation exigée dans l’ensemble des pays où elle exerce son activité. Toutefois, dans l’application actuelle de cette loi, Fedex proclame une injustice au profit de toutes les entreprises exportatrices, sur une base faisant outrage à leur politique de gestion et au domaine d’activité en général. 

Cette guerre commerciale entre la chine et les Etats-Unis a malheureusement de part et d’autre des répercussions négatives sur les multinationales.

Recevez les dernières news scientifique

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles.

Merci de votre inscription!

Erreur. Veuillez vérifier vos informations.