Comment puis-je faire face aux attaques de phishing? C’est la question fameuse chez tous les administrateurs informatiques des entreprises.

Les attaques de phishing ont augmenté ces dernières années. Mais avec Covid-19 qui a poussé de nombreuses organisations à favoriser le travail à distance, les attaques de phishing ont considérablement augmenté.

Le phishing est l’un des types d’attaques les plus courants et les plus dommageables que les pirates peuvent utiliser pour des données et arnaquer une organisation.

Il existe plusieurs types de pishing:

  • E-mails de phishing

Le type d’attaque de phishing le plus connu est le courrier électronique de phishing. Ce type de pishing fait appel à l’action. Les pirates vous envoient un lien ou vous invitent à ouvrir un fichier, cela permettra d’installer un virus ou un ransomware. Ainsi, il peut s’agir de vous demander de remplir une facture, d’effectuer un paiement frauduleux ou de vous connecter à un compte. La plupart du temps, un utilisateur averti ignorera ces e-mails, car ils ne proviennent pas de contacts en lesquels vos utilisateurs ont confiance. Mais, ils peuvent être convaincants et causer un réel préjudice.

  • Spear-phishing et compromission des e-mails professionnels

Un type avancé d’attaque de phishing est le spear-phishing. Le spear-phishing est défini comme un pirate informatique qui se fait passer pour un expéditeur de confiance, étant un contact professionnel.

Cela peut être extrêmement efficace, car vous ne soupçonnez souvent pas un contact de confiance ou une entreprise avec laquelle vous avez travaillé auparavant d’être un attaquant déguisé.

  • Sites Web de phishing

En naviguant sur le Web, les utilisateurs peuvent tomber sur des pages qui semblent légitimes, mais qui sont en réalité des pages de phishing, qui sont conçues pour sembler authentiques, mais qui peuvent détruire en fait vos données.

Comment arrêter les attaques de phishing?

Le phishing représente 90% de toutes les violations de données selon IBM, et le coût moyen d’une violation est de 3,86 millions de dollars. 76% des entreprises ont déclaré avoir été victimes d’hameçonnage l’année dernière, et ce chiffre est susceptible d’augmenter cette année.

Cependant, il est important d’adopter les bons moyens pour faire face aux attaques de pishing.

  • Filtrage des e-mails:

Votre première méthode de défense contre le phishing est une passerelle de messagerie sécurisée.

Les passerelles de messagerie permettent de filtrer les e-mails nuisibles et malveillants et les mettre automatiquement en quarantaine hors des boîtes de réception des utilisateurs. Une bonne passerelle de messagerie bloquera 99,99% des e-mails de spam et supprimera tout e-mail contenant des liens ou des pièces jointes malveillants.

  • Filtrage de sites Web:

Le filtrage Web est l’une des méthodes les plus importantes permettant d’empêcher l’accès aux sites Web de phishing. Le filtrage Web fonctionne de différentes manières, comme un proxy Web ou un filtrage à l’aide de DNS. Cette méthode vise à trier les pages Web en différentes catégories et utilise aussi des systèmes antivirus pour analyser les pages à la recherche de menaces.

  • Formation sur la sensibilisation à la sécurité:

Il est important de favoriser les formations pour que tout le monde dans l’entreprise apprenne à identifier et éviter les e-mails de phishing. Les attaques de phishing ne peuvent pas réussir si les gens savent comment identifier les e-mails de phishing . Maintenant, même si ces e-mails sont parfois difficiles à distinguer des e-mails légitimes, certaines qualités acquises lors de ces formations ont tendance à les révéler.

Recevez les dernières news scientifique

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles.

Merci de votre inscription!

Erreur. Veuillez vérifier vos informations.