Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer?

La maladie d’Alzheimer est un trouble cérébral irréversible et progressif qui détruit lentement la mémoire, la capacité de réflexion et la capacité d’accomplir les tâches les plus simples. Les symptômes de cette maladie apparaissent pour la première fois au milieu de la soixantaine.

Le cerveau et la maladie d’Alzheimer:

Lorsqu’une personne est atteinte de la maladie d’Alzheimer, son cerveau change et les cellules cérébrales forment deux types de défauts:

  • Enchevêtrements neurofibrillaires: il s’agit de fibres tordues à l’intérieur des cellules cérébrales qui empêchent les nutriments et d’autres choses importantes de se déplacer d’une partie de la cellule à une autre.
  • Plaques bêta-amyloïdes: ce sont des amas de protéines collantes qui s’accumulent entre les cellules nerveuses au lieu de se décomposer comme un cerveau sain.

Ces deux défauts endommagent les cellules saines du cerveau. Ils sont également les causes des symptômes de la maladie d’Alzheimer, comme la perte de la mémoire, la confusion et les changements d’humeur.

De plus, les cellules cérébrales touchées par la maladie produisent des quantités très faibles de produits chimiques appelés neurotransmetteurs qui les nerfs utilisent pour se transmettre des messages.

Quels sont les facteurs de risque?

Les facteurs de risque dépendent de la personne, de son mode de vie et de son environnement. Toutes ces caractéristiques peuvent contribuer à la probabilité de contracter la maladie.

Quelques facteurs de risque peuvent être modifiés, par exemple, abaisser la tension artérielle. D’autres facteurs ne peuvent malheureusement pas être modifiés comme l’âge et les antécédents familiaux.

  • Âge:

Le risque de développer la maladie d’Alzheimer augmente avec l’âge. Plus vous vieillissez, plus le risque de développer la maladie d’Alzheimer augmente.

  • Sexe / Genre:

Les femmes sont plus susceptibles de contracter la maladie plus souvent que les hommes.

  • Histoire de famille:

Les personnes dont un membre de famille (père, frère, soeur) est atteint de la maladie d’Alzheimer, sont plus susceptibles d’en contracter elles-mêmes.

  • Blessures cérébrales:

Les blessures cérébrales font un autre facteur de risque de développement de la maladie d’Alzheimer. Cela est particulièrement vrai en cas de commotions cérébrales répétées.

Il est important donc de protéger votre tête en portant un casque lors d’activités comme le vélo ou le ski est reconnu comme un moyen de réduire votre risque de maladie d’Alzheimer.


Recevez les dernières news scientifique

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles.

Merci de votre inscription!

Erreur. Veuillez vérifier vos informations.