Les inquiétudes concernant le nouveau coronavirus SARS-CoV2 étant grandes, les stocks de désinfectants pour les mains dans les magasins locaux pourraient commencer à s’épuiser. S’il n’y en ait plus, un désinfectant pour les mains fait maison pourrait-il faire l’affaire ? Ça serait possible, mais il faudrait utiliser la bonne recette.

Tout d’abord, il serait important de noter que le désinfectant pour les mains ne serait pas la première stratégie pour prévenir l’infection. Le lavage fréquent et complet des mains avec du savon (pendant au moins 20 secondes) serait sans conteste la meilleure méthode pour réduire les germes des mains et limiter la transmission des maladies, selon les Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC). Cependant, lorsque l’eau et le savon ne seraient pas disponibles, les désinfectants pour les mains pourraient être utilisés comme alternative, selon les CDC.

L’alcool contenu dans les désinfectants pour les mains conférait à ces produits leur pouvoir anti-microbes, et les CDC recommanderait que les désinfectants contiennent 60 à 95% d’alcool afin d’éradiquer les germes. Selon les CDC, les désinfectants seraient plus efficaces lorsque les mains sont propres et pourraient être moins efficaces lorsque les mains seraient grasses ou visiblement sales.

« Nous savons que ça marche – il suffit de s’assurer qu’il y a suffisamment d’alcool dedans. » Dr Stephen Morse, professeur d’épidémiologie à l’Université de Columbia à New York, aurait déclaré à CBS News.

L’ajout d’un émollient tel que le gel d’aloe vera ou la glycérine empêcherait le désinfectant pour les mains de dessécher votre peau, et les huiles essentielles donneraient au mélange une odeur agréable, selon une recette partagée par CBS News. Sur la base du ratio recommandé par les CDC, un désinfectant fait maison à base de 0,67 tasse (161 millilitres) d’alcool isopropylique utiliserait 0,33 tasse (79 ml) d’émollient, selon CBS.

En d’autres termes : Si votre solution est composée de deux tiers d’alcool isopropylique à 91% et d’un tiers d’émollient, la teneur en alcool du mélange serait de 60,6%. Pour un taux d’alcool plus élevé, vous pourriez faire une solution qui contient trois quarts d’alcool à 91% et un quart d’émollient, ce qui donnerait un mélange dont le taux d’alcool serait de 68%.

Une recette de désinfectant pour les mains de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) aurait décrit une solution à teneur en alcool beaucoup plus élevée. Ce mélange serait composé de 35 tasses (8 333 ml) d’éthanol à 96%, de 0,6 tasse (145 ml) de glycérol à 98% et de 1,7 tasse (417 ml) de peroxyde d’hydrogène à 3%, qui serait ajouté pour réduire la contamination bactérienne de l’assainisseur « et n’est pas une substance active pour l’antisepsie des mains », indique l’OMS.

Stocké en toute sécurité dans un flacon fermé, un désinfectant pour les mains fait maison peut durer des semaines, rapporte le CBS.

Recevez les dernières news scientifique

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles.

Merci de votre inscription!

Erreur. Veuillez vérifier vos informations.