Les chiens ont un odorat très sensible qui pourrait être utile dans le monde médical pour détecter certaines maladies; notamment le cancer.

L’Homme a mis à profit le remarquable odorat du chien en l’entraînant à reconnaître les explosifs et les stupéfiants. Sa truffe puissante pourrait également détecter les virus, les bactéries et les signes du cancer dans le corps ou les fluides corporels d’une personne atteinte.

Comme de nombreuses autres maladies, le cancer produirait des signatures olfactives spécifiques.

En effet, selon le type de cancer, les chiens seraient capables de détecter ces signatures en reniflant la peau, le souffle, les excréments, la sueur… Grâce à un entraînement, les chiens pourraient alerter les gens de leur présence.

Quels types de cancer un chien peut-il sentir ?

Les chiens entraînés seraient capables de détecter le cancer colorectal (même à un stade précoce) à partir de l’haleine et des selles liquides du malade. La présence d’une inflammation intestinale ou d’une maladie colorectale non cancéreuse ne semble pas affecter la capacité de cet animal à reconnaître ces cancers.

Par ailleurs, des recherches menées par des professeurs dans l’Université Auburn aux Etats Unis ont pu démontrer qu’un chien entraîné pourrait distinguer l’haleine des personnes atteintes ou non d’un cancer du poumon avec une grande précision.

Le meilleur ami de l’Homme est également capable de détecter le cancer des ovaires à partir d’échantillons de sang et le cancer de la prostate en reniflant l’urine d’une personne.

De plus, les chiens entraînés uniquement pour détecter le cancer du sein étaient également capables de reconnaître le mélanome et le cancer du poumon, ce qui signifie qu’il peut y avoir une signature olfactive commune à différents types de cancer.

Recevez les dernières news scientifique

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles.

Merci de votre inscription!

Erreur. Veuillez vérifier vos informations.