Bien que le réchauffement climatique inquiète, le mécanisme des tornades n’en reste pas moins un sujet fascinant pour les chercheurs. Dans les zones à risques, et indépendamment des saisons, la menace des tornades reste bien réelle.

Qu’est-ce qu’une tornade ?

En forme d’entonnoirs, les tornades sont des colonnes de vent en rotation engendrées par un Orage. Elles se déclenchent rapidement et le phénomène est très souvent de courte durée. Les tornades dites trombes marines sont celles en contact direct avec la surface de l’eau et les tourbillons se déplaçant sur la terre ferme sont ceux qui rassemblent la poussière et d’autres matériaux. Lorsqu’une tornade se forme, le pronostic vital est engagé et les dégâts peuvent être dévastateurs.

Le mécanisme détaillé

Les questions environnementales et la pression atmosphérique sont toujours d’actualité, alors une bonne compréhension des phénomènes naturelles est primordiale. Une tornade est souvent chaotique; son aspect externe est facile à décrire, mais elle est si véloce que sa structure interne demeure énigmatique. Bonne nouvelle, les scientifiques sont parvenus à étudier ce phénomène naturel grâce à des systèmes météorologiques concrets. Souvent accompagné de fortes pluies, de vents intenses ou de décharges électriques, les tornades sont souvent d’une violence colossale.

Dans son fonctionnement normal, la Terre cherche à établir un équilibre atmosphérique constant sur la planète. Cependant étant ronde, il y’a un réel déséquilibre entre les 2 pôles de l’équateur. En essayant tant bien que mal d’atteindre cette harmonie inaccessible, la Terre se retrouve au cœur d’une intempérie de grande ampleur. Le courant se déplace d’Ouest en Est sur une trajectoire et engendre des systèmes à haute pression. La rencontre entre une masse d’air chaud instable et une masse d’air froid favorise la formation d’une tornade. Ainsi, les risques de tornades dans les pays situés dans les latitudes moyennes sont plus élevés.

La région «Tornado Alley» aux Etats-Unis est la zone qui enregistre le plus de tornades au monde chaque année.
En effet, elle est située en plein centre, entre le climat d’air chaud et humide du Golf du Mexique et le climat d’air froid des montagnes rocheuses du Canada.

Comment se protéger ?

Les recherches pour contrer la formation des tornades n’ont pas encore abouti. Cependant, divers indicatifs permettent aux météorologues de prédire avec plus ou moins d’exactitude la survenue d’une ou de plusieurs tornades.

En cas de tornades, voici quelques indications à suivre :

  • S’abriter dans une construction résistante ou un sous-sol aménagé,
  • S’assurer que toutes les fenêtres sont fermées,
  • Désactiver la totalité des sources d’énergies de la maison…

D’où la nécessité d’établir au préalable, un plan d’actions détaillé pour se prémunir des dangers d’une tornade.

Recevez les dernières news scientifique

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles.

Merci de votre inscription!

Erreur. Veuillez vérifier vos informations.