Afin d’assurer le bon fonctionnement des organes, notre corps s’adapte de manière automatique à la durée de l’activité physique ainsi qu’à son intensité, ce qui permet de gérer nos fonctions vitales.

Ceci dit, comment notre corps fonctionne-t-il pendant une activité sportive ?

Lors d’une activité physique, notre cœur bat plus fort et plus vite

Pendant un exercice physique intense, les contractions musculaires activent des récepteurs sensibles à l’étirement et aux tensions du tissu musculaire. Ces derniers permettent de moduler notre activité cardiaque.

En faisant pression sur les vaisseaux sanguins, les contractions musculaires activent des récepteurs sensibles. Ce phénomène aide à stimuler le système nerveux sympathique.

Autrement dit, la fréquence cardiaque augmente afin de faire circuler plus d’oxygène à un rythme plus rapide.

La fréquence respiratoire augmente

Quand vous exercez une activité sportive, votre rythme respiratoire augmente. En effet, lors d’une activité physique, votre corps a besoin jusqu’à 15 fois plus d’oxygène, de sorte que vous commencez à respirer plus rapidement et plus lourdement jusqu’à ce que les muscles entourant les poumons ne puissent pas bouger plus vite.

Les vaisseaux sanguins de la peau se dilatent

Pendant une activité physique, le corps a besoin de libérer de la chaleur et de se rafraîchir. Ensuite, les vaisseaux sanguins de la peau se dilatent tout en augmentant le flux sanguin vers la peau.

Les capillaires proches de la surface de la peau du visage se dilatent aussi, ce qui explique le visage rouge après une bonne séance d’entraînement.

Recevez les dernières news scientifique

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles.

Merci de votre inscription!

Erreur. Veuillez vérifier vos informations.