« Je le fais pour aider les gens, mais je ne veux pas d’éloges, je ne veux pas être appelé « bienfaiteur ». » C’est la réponse donnée par le champion de boxe « poids lourd » lors d’une séance de questions-réponses avec le public.

Suite à son match nul contre Deontay Wilder, «Le Roi des gitans» de son nom d’athlète a fait don de la totalité du butin pour venir en aide aux plus nécessiteux. Cette décision avait été prises bien avant le match. En effet, en décembre dernier, Tyson Fury était de passage à Los-Angeles pour une conférence de presse. Il fut étonné mais surtout fortement touché par le nombre de sans-abris présents dans le centre-ville. De ce constat, il prit l’engagement d’apporter une aide à la hauteur de son gain.

L’intégralité de sa récompense fixe -3,5 millions de dollars- à laquelle s’ajoutent des primes de combat pour un montant global de 9 millions de dollars fut répartie entre plusieurs associations caritatives britanniques. L’objectif est la construction de maisons pour les alcooliques, les toxicomanes et les personnes souffrant de différents troubles mentaux.

Qui comprend mieux une situation que celui ayant vécu la même expérience ?

Tyson Fury ne manque de rien aujourd’hui, mais tout n’a pas été rose dans le parcours du champion. A une certaine époque, il a dû mener une lutte acharnée contre ses propres démons. Au bord du suicide, et souffrant de crises à répétition, le champion s’est longtemps battu contre la toxicomanie et certains troubles.

Il souhaite aujourd’hui donner une nouvelle chance aux personnes vivant des moments similaires. Cet acte généreux fut acclamé par beaucoup mais le champion estime que l’argent n’est pas ce qu’il y’a de plus important pour lui.

En plus du titre de champion sur le ring, Tyson Fury est maintenant le champion des rues !

Recevez les dernières news scientifique

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles.

Merci de votre inscription!

Erreur. Veuillez vérifier vos informations.