Lorsque les scientifiques parlent des extinctions récentes, ce sont les oiseaux et les mammifères qui reçoivent le plus d’attention. Mais la première analyse globale de ce genre révèle que deux fois plus de plantes ont disparu que les oiseaux, les mammifères et les amphibiens réunis.

Les chercheurs ont passé en revue les recherches publiées, les bases de données internationales et les spécimens de musées tels que les graminées de Madagascar, et ont recensé 571 espèces de plantes qui ont disparu au cours des 250 dernières années. L’une des raisons pour lesquelles le total dépasse celui des animaux qu’il y a tout simplement plus d’espèces de plantes. Si on examine les pourcentages, la situation est pire pour les mammifères et les oiseaux ; on estime que 5% de ces espèces ont disparu, contre 0,2% pour les plantes.

Les pertes incluent le santal du Chili dans le Pacifique Sud, exploité pour son bois odorant. Il a été observé pour la dernière fois sur l’île Robinson Crusoé en 1908. (Les taux d’extinction parmi les plantes ont été les plus élevés pour les arbres et les arbustes des îles – qui abritent souvent des espèces que l’on ne trouve nulle part ailleurs – et dans les régions riches en diversité, en particulier dans les tropiques et les climats méditerranéens).

Quelques années plus tard, le monde a perdu la Thismia americana, une plante sans feuilles qui poussait entièrement sous terre, sauf pour ses fleurs. La plupart des espèces de ce type de plantes poussent dans les forêts tropicales humides, mais T. americana a été observée pour la première fois en 1912 dans une zone humide sablonneuse à Chicago, Illinois, et a été détruite par le développement.

Le total de 571 espèces de plantes éteintes est quatre fois plus élevé que la liste officielle tenue par l’Union internationale pour la conservation de la nature à Gland, en Suisse. Malgré cela, il s’agit probablement encore d’une sous-estimation, car on en sait moins sur l’état des plantes en Afrique et en Amérique du Sud que sur d’autres continents. Beaucoup de ces espèces pourraient aussi disparaître ; un examen majeur de l’état de la biodiversité mondiale a récemment estimé que plus d’un million d’espèces (dont 14% de la diversité végétale et animale) sont menacées d’extinction.

Recevez les dernières news scientifique

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles.

Merci de votre inscription!

Erreur. Veuillez vérifier vos informations.