Le tourisme spatial était, à un moment donné, considéré comme une chose de science-fiction. Bien que seul un nombre limité de personnes non enregistrées comme employés d’une agence spatiale internationale aient jamais volé dans l’espace dans toute l’histoire, cela devrait changer dans un avenir proche.

Un homme d’affaires américain du nom de Dennis Tito est devenu le tout premier touriste à visiter la station spatiale internationale en avril 2001. Cette visite unique en son genre a duré huit jours consécutifs, mais elle lui a également coûté plus de 20 millions de dollars.

Source : BBC

Alors que des sociétés commerciales comme Blue Origin et SpaceX augmentent leur production et testent des véhicules spatiaux adaptés aux touristes, on estime que le nombre de sièges destinés au tourisme spatial pourrait chuter à près de 200’000 dollars. Bien qu’il s’agisse encore d’une somme substantielle que seuls les riches peuvent se permettre, il convient également de noter qu’elle ne représente que 1% de ce que Tito avait payé il y a presque deux décennies.

Au fur et à mesure que le temps passe et que les véhicules deviennent de plus en plus réutilisables, ce coût pourrait continuer à baisser car les seuls coûts réels sont ceux de l’équipage et du carburant pour les fusées. Malheureusement, ces visites ne dureraient que quelques instants, contrairement au séjour de huit jours de Tito. Une véritable déception pour ceux qui voudraient faire l’expérience de l’espace extra-atmosphérique comme le font actuellement les astronautes.

Source : TourMag

Cela peut prendre beaucoup de temps avant que n’importe qui ait l’occasion de visiter l’espace, mais avec les développements actuels en cours, on ne peut qu’espérer que les choses vont changer à l’avenir.

Recevez les dernières news scientifique

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles.

Merci de votre inscription!

Erreur. Veuillez vérifier vos informations.