Le Solar Orbiter a été lancé du Cap Canaveral le dimanche 09 Février 2020 à 23h03 et a commencé son voyage pour observer notre soleil de près.

C’est la première mission qui fournira des images des pôles nord et sud du soleil grâce à une série de six outils embarqués qui capteront la vue de l’engin spatial.

Source : NASA


Il faudra environ deux ans à Solar Orbiter pour atteindre son orbite hautement elliptique autour du soleil. La force gravitationnelle de la Terre et de Vénus aidera à faire pivoter le vaisseau spatial hors du plan de l’écliptique, ou de l’espace qui s’aligne sur l’équateur du soleil, afin qu’il puisse étudier les pôles du soleil d’en haut et d’en bas.

Le premier passage polaire devrait avoir lieu en 2025, le vaisseau spatial atteignant une inclinaison de 17 degrés au-dessus du plan de l’écliptique, le plan où la Terre et les autres planètes orbitent autour du soleil. C’est à ce moment que les premières vues des pôles du soleil seront disponibles.

Le vaisseau spatial utilisera Vénus pour augmenter graduellement l’inclinaison de son orbite de 17 à 24, pour finalement atteindre 33 degrés. Cela donnera au vaisseau spatial un excellent point d’observation pour regarder les pôles du soleil. Même si les meilleures vues n’arriveront pas avant la fin de la mission en 2029, les scientifiques s’attendent à ce que ces premières images arrivent en 2025 et constituent une véritable mine de données. À ce jour, aucune autre mission n’a jamais pris d’images de cette région dynamique.

Source : Euronews

Recevez les dernières news scientifique

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles.

Merci de votre inscription!

Erreur. Veuillez vérifier vos informations.