Dans le domaine des maladies infectieuses, une pandémie est le pire des scénarios. Lorsqu’une épidémie se propage au-delà des frontières d’un pays, c’est à ce moment que la maladie devient officiellement une pandémie.

Voici un aperçu des grandes pandémies qui ont changé le cours de l’Histoire humaine.

La peste noire (1347-1351)

Entre les années 1347 et 1351, la peste noire, connue aussi sous le nom de peste bubonique, s’est propagée dans toute l’Europe, tuant environ 25 millions de personnes. Il a fallu plus de 200 ans pour revenir au niveau de la population européenne d’avant 1347. Cela a probablement tué un plus grand nombre de personnes en Asie, d’où elle serait originaire. Toutefois, les hypothèses divergent sur son origine exacte

Choléra (1817 – 1823)

La première vague de la pandémie du choléra a commencé à Jessore, en Inde. Elle s’est ensuite répandue dans une grande partie de la région ainsi que les régions voisines. C’était la première des 7 grandes pandémies de choléra qui ont causé la mort de millions de personnes.

L’Organisation Mondiale de la Santé a qualifié le choléra de « pandémie oubliée ». Elle a déclaré que la septième épidémie, ayant débuté en 1961, se poursuivait à ce jour. Le choléra infecterait de 1,3 à 4 millions de personnes chaque année avec des décès annuels allant de 21 000 à 143 000 personnes.

Grippe espagnole ou H1N1 (1918-1919)

La grippe espagnole, aussi connue sous le nom de pandémie de grippe de 1918, est une épidémie causé par le virus H1N1. Ce dernier a infecté environ 500 millions de personnes au début du 21e siècle.

Grippe de Hong Kong ou H3N2 (1968-1970)

50 ans après la grippe espagnole, le virus H3N2 s’est propagé dans le monde. Cette pandémie a été la troisième épidémie de grippe du 20e siècle. Le H3N2 était exceptionnellement contagieux, 500 000 personnes ayant été infectées dans les 2 semaines suivant le premier cas signalé, à Hong Kong.

VIH / SIDA (1981-présent)

Les premiers cas connus de VIH (SIDA) ont été enregistrés en 1981. Toutefois, la maladie continue d’infecter et de tuer des gens jusqu’à présent. Depuis ses débuts, 75 millions de personnes ont contracté le virus du VIH et environ 32 millions de personnes sont décédés. En tant que maladie sexuellement transmissible pour laquelle il n’existe pas de remède, le VIH / sida est une épidémie persistante qui continue d’affecter des millions de personnes chaque année. Malgré l’absence de remède contre le sida, les médicaments de thérapie antirétrovirale peuvent contrôler le VIH et ralentir considérablement sa progression, permettant à une personne infectée de vivre longtemps.

Ebola (2014-2016)

Ebola a hérité son nom de celui d’une rivière proche de l’épidémie initiale. Le virus était limité dans sa portée par rapport à la plupart des pandémies modernes. Il n’en reste pas moins incroyablement mortel. Les premiers cas ont été signalés dans un petit village de Guinée en 2014 et la pandémie s’est étendue à une poignée de pays voisins en Afrique de l’Ouest. Le virus a tué 11 325 des 28 600 personnes infectées, la plupart des cas se produisant en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone.

Coronavirus ou COVID-19 (2019-présent)

L’épidémie en cours du nouveau coronavirus, a révélé les vulnérabilités de la communauté mondiale face aux épidémies. Le 11 mars dernier, l’OMS a qualifié l’épidémie de pandémie. En septembre 2020, les cas confirmés dans le monde dépassaient 34 millions avec plus d’un million de décès. Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies ont recommandé de pratiquer la distanciation sociale. Les parcs à thème et les musées ont été fermés et les principaux événements du monde entier ont été annulés ou reportés indéfiniment.

Recevez les dernières news scientifique

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles.

Merci de votre inscription!

Erreur. Veuillez vérifier vos informations.