_ap_ufes{"success":true,"siteUrl":"www.journalscientifique.com","urls":{"Home":"http://www.journalscientifique.com","Category":"http://www.journalscientifique.com/biologie","Archive":"http://www.journalscientifique.com/2015/07","Post":"http://www.journalscientifique.com/planete/un-drone-capture-une-video-incroyable-dune-tornade","Page":"http://www.journalscientifique.com/articles-populaires","Attachment":"http://www.journalscientifique.com/planete/un-drone-capture-une-video-incroyable-dune-tornade/attachment/un-drone-capture-une-video-incroyable-dune-tornade","Nav_menu_item":"http://www.journalscientifique.com/inconnu/448","Wpcf7_contact_form":"http://www.journalscientifique.com/?post_type=wpcf7_contact_form&p=6"}}_ap_ufee

Un robot vient de passer le test d’auto-prise de conscience !

0

Les roboticiens à  l’Institut Polytechnique Rensselaer à New York ont confectionné trois robots qui ont été mis à l’essai du test « sagesse de l’homme » pour l’auto-prise de conscience, et l’un d’entre eux l’a effectivement passé avec succès.

Le test met en scène l’histoire d’un roi qui doit choisir un nouveau conseiller à partir de trois personnes instruites dans son pays. Le roi promet qu’il y aura une concurrence loyale, et place ensuite soit un chapeau bleu soit un chapeau blanc sur les têtes des trois candidats. Il dit ensuite que la première personne qui devine correctement la couleur de son chapeau doit être son nouveau conseiller. L’astuce pour que le concours soit loyal est que tout les chapeaux soient de la même couleur.

Les robots passent aussi un autre test

Les trois robots ont été soumis à un autre test par Selmer Bringsjord – qui est le président du Département des Sciences Cognitives à l’Institut Polytechnique Rensselear – où deux des trois robots ont été empêchés de parler mais chacun d’eux se demande qui a encore la capacité de parler. Ainsi, les trois robots essayent de répondre, mais un seul peut. Lorsque celui-ci entend sa propre voix, et comprend que celle-ci n’a pas été réduite au silence, le robot a été surpris et a dit : « Désolé, je sais maintenant ». N’est-ce pas surprenant et mignon ?

robot

Un autre grand robot conscient de soi est « The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy’s Marvin ».

Ces tests sont difficiles pour des robots parce qu’ils doivent en premier lieu écouter avec attention et comprendre la question avant qu’ils puissent y répondre. Dans le cas du second test, à partir du moment où le robot entend sa voix et réalise qu’elle est différente de la voix des autres robots, il reviendra à la question de base et réalisera que seulement une des voix n’est pas soumise au silence. Et par conséquent, il pourra séparer sa propre identité de celle des autres.

Ces tests de logique et d’auto-prise de conscience sont essentiels dans la fabrication de robots capables de comprendre leur place dans la société. Si les robots passent plusieurs de ces tests, les scientifiques espèrent que les robots seront en mesure de créer un ensemble de compétences et de capacités humaines qui sera utile pour nous les humains. Peut-être que cela pourrait signifier des robots capables de fournir une assistance en cas d’urgence ou d’autres situations dans lesquelles les hommes pourraient avoir besoin d’aide. Il y a déjà des recherches en cours en ce qui concerne des robots mis en action dans des situations dangereuses, mais ceux-ci n’ont pas conscience d’eux-même.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le travail de Bringsjord, il sera présenté cette année lors de la conférence RO-MAN au Japon. Celle-ci se déroulera à partir du 31 août au 4 septembre 2015.