Les poignées de portes des toilettes publiques sont certainement l’un des spots les plus sales du monde. Les mains de toutes les personnes qui sont passées par là se sont posées dessus. Une poignée de porte de toilettes publiques contient, moyennes, 1000 colonies par millimètre de bactéries infectieuses. Et c’est énorme !

Mais ne serait-il pas extraordinaire si ces nids à germes, que sont les poignées de portes, pouvaient avoir un système d’auto-nettoyage qui permettrait de se débarrasser des bactéries ?

Cette question, 2 jeunes adolescents de Hong Kong se la sont posées. Et ils ont même réussi à trouver une solution, en inventant une poignée de porte auto-nettoyante, qui exploite l’énergie cinétique des mouvement de la porte.

La poignée tue les germes grâce à une combinaison d’Oxyde de Titanium et de rayons UV

2-adolescents-inventent-la-poignee-de-porte-auto-nettoyante-1

[pub1]

Sun Ming Wong, 17 ans, et King Pong Li, 18 ans, ont développé une poignée de porte anti-bactérienne qui génère toute l’énergie nécessaire à son fonctionnement depuis les mouvements de la porte. L’Oxyde de Titanium est connu l’un des meilleurs agents anti-bactériens qui existent, nos deux inventeurs de génie, ont donc décidé d’enduire la poignée de ce minéral, et d’activer ses propriétés anti-bactériennes grâce à une exposition aux rayons UV. il est important de noter que les rayons UV boostent les qualités anti-germes de l’Oxyde de Titanium.

Afin d’avoir un apport permanent en UV, et donc accroître l’efficacité du minéral, la poignée à été dessinée sous la forme d’un cylindre en verre transparent (Est-ce le même que celui trouvé sur Mars?). Ce cylindre est tenu aux deux extrémités par 2 anneaux en métal. Une ampoule LED est incorporée à l’intérieur de la poignée, ce sera cette dernière qui émettra les rayons UV. Et pour faire fonctionner cette ampoule LED, la poignée est dotée d’une sorte d’engrenage qui collecte et l’énergie cinétique produite par les différents mouvements de la porte.

[pub2]

Pendant les phases de tests en laboratoire, cet ingénieux système, a été capable d’éliminer 99,8% des bactéries. Autant dire qu’il s’agit là d’une véritable réussite, car ils ont réussi à trouvé le meilleur moyen pour avoir des poignée de porte propres en permanence, qui ne consomment aucune énergie fossile, et qui ne représentent aucun danger pour la santé.

Qu’en est-il du coût ? Sachez que selon les calculs de nos jeunes inventeurs, la fabrication d’une unité ne coûterait que 13$. Ce qui, avouons le, n’est pas très cher payé pour ne plus avoir à s’inquiéter lorsqu’on touche une poignée de porte quelle qu’elle soit, puisque cette dernière est immédiatement nettoyée et désinfectée après un petit mouvement de la porte.