_ap_ufes{"success":true,"siteUrl":"www.journalscientifique.com","urls":{"Home":"http://www.journalscientifique.com","Category":"http://www.journalscientifique.com/biologie","Archive":"http://www.journalscientifique.com/2015/07","Post":"http://www.journalscientifique.com/planete/un-drone-capture-une-video-incroyable-dune-tornade","Page":"http://www.journalscientifique.com/articles-populaires","Attachment":"http://www.journalscientifique.com/planete/un-drone-capture-une-video-incroyable-dune-tornade/attachment/un-drone-capture-une-video-incroyable-dune-tornade","Nav_menu_item":"http://www.journalscientifique.com/inconnu/448","Wpcf7_contact_form":"http://www.journalscientifique.com/?post_type=wpcf7_contact_form&p=6"}}_ap_ufee

Selon une étude, les aliments sans gluten ne sont pas plus sains que les aliments ordinaires

0

Ces dernières années, la quantité produits proposés sans gluten a augmenté de façon massive, ainsi l’industrie alimentaire dans ce domaine a explosé. Mais la question est, sauf si vous êtes l’une des rares personnes à avoir la maladie cœliaque, ce qui signifie que vous ne pouvez pas manger de gluten sans tomber gravement malade, y a-t-il vraiment des avantages à consommer des produits sans gluten ?

Probablement pas. « Les aliments peuvent être beaucoup plus cher et sont très à la mode, mais nous avons découvert une différence négligeable quand on se penche sur leur nutrition en général », explique le Dr Jason Wu de l’Institut George pour la Santé Globale en Australie, qui a mené une récente étude sur les différences entre les produits standards et leurs homologues sans gluten.

Après s’être penché sur plus de 3200 produits dans dix catégories de denrées alimentaires, les chercheurs ont été en mesure de trouver peu ou pas de différence dans la valeur nutritionnelle des aliments sans gluten. Ils ont sélectionné les aliments de base, comme le pain et les pâtes, mais aussi ceux considérés comme indésirable tel que les biscuits et les chips.

« Dans les aliments de base, nous avons trouvé des niveaux de protéines significativement plus faibles dans les aliments sans gluten mais le contenu tel que le sucre et le sodium reste très similaires », a dit Wu.

En fait, certains suggèrent que des aliments sans gluten peuvent même être pires du fait que pour améliorer la saveur et la texture, ils contiennent souvent plus de sucre et de graisse. En outre, ils ont moins de vitamines et de minéraux. Alors, pourquoi est-ce que le nombre de ceux qui prétendent avoir une intolérance au gluten continue d’augmenter ?

Vivre à l’ère de l’autodiagnostic et du docteur Google peut être autant un obstacle qu’une aide. Bien qu’il puisse avoir une véritable augmentation de ceux qui ont la maladie cœliaque, cela n’explique toujours pas pourquoi jusqu’à 13% des personnes déclarent être touchés d’une certaine façon. Les symptômes qui sont souvent cités pour l’intolérance au gluten – tels que la fatigue, des ballonnements, des maux de têtes – sont souvent vagues et peuvent être attribués à l’un des nombreux choix de vie.

Cela n’empêche pas que de grandes personnalités soient convaincues que la vie sans gluten est préférable tel que Gwyneth Paltrow. De plus, la simple publicité est souvent une raison négligée. L’industrie alimentaire a une valeur de centaines de millions de dollars et continue de croître.

« Les étiquettes sur les aliments sans gluten ont le potentiel d’être utilisé comme une tactique de marketing, même sur des produits qui traditionnellement n’ont pas de gluten » conclut Wu. « Une mauvaise interprétation par les consommateurs, en particulier de la malbouffe met en avant les produits sans gluten comme étant sain et cela est une réelle préoccupation ».