La lecture de l’esprit via les ondes cérébrales

0
158

Imaginez un monde dans lequel les auteurs peuvent écrire des livres en un seul jour, en utilisant uniquement la puissance de l’esprit. Cet avenir pourrait prendre jour : les scientifiques ont créé un logiciel qui se connecte aux ondes cérébrales et transcrit ce que vous pensez.

Brain-to-Test est le logiciel futuriste. Il a le potentiel de transformer la vie de ceux qui ont perdu la capacité de communiquer. Stephen Hawking, par exemple qui a perdu sa capacité de parler doit faire défiler les lettres de l’alphabet pour écrire un message, ainsi ce processus est lent et laborieux. Des logiciels comme Brain-to-Text pourrait donc changer sa vie.

L’étude visant à tester ce nouveau concept, publiée dans « Frontiers of Neuroscience » avait équipé des participants possédant déjà des électrodes dans leur cerveau. Ceci est dû au fait que le casque de lecture qui enregistrent les ondes cérébrales à travers le cuir chevelu n’est pas assez sensible pour capter les signaux nécessaires pour identifier les lettres individuelles. Le crâne brouille ces informations.

[pub1]

Cela a donc limité le nombre de personnes pouvant participer à l’essai au nombre de 7 individus ayant tous souffert de l’épilepsie et qui ont déjà eu des électrodes implantées dans leur cerveau. Malheureusement pour les chercheurs, les électrodes ont seulement été placées dans des régions du cerveau qui nécessitaient une reconnexion et ne sont donc pas répartis uniformément.

Avec aucun moyen de contourner cette limitation, les participants ont été invités à lire différents passages d’un texte à haute voix, tandis que les données des neurones ont été lues par l’ordinateur. Les passages qui ont été lus inclus le discours inaugurale de JFK, des passages de Humpty Dumpty et même de la série télévisée Charmed.

Comme les individus parlaient à haute voix, l’ordinateur a du apprendre à reconnaître les sons émis et ainsi les faire correspondre aux ondes cérébrales. Finalement, l’ordinateur a été capable de collecter différents schémas cérébraux et de le faire correspondre aux sons.

Les résultats sont encourageants. Le logiciel Brain-to-Text a été constamment plus précis pour classer la phonétique contrairement à un modèle aléatoire.

[Pub2]

Ceci est juste le début“, a déclaré Peter Brunner, co-auteur de l’étude. “Les perspectives de ce logiciel sont sans fin“. Le document précise que les logiciels traditionnels de reconnaissance vocale ont des milliers d’heures de données acoustiques pour modéliser et affiner le logiciel, tandis que Brain-to-Text a seulement deux ou trois échantillons de sept personnes. Avec plus d’essai et de peaufinage, le logiciel ne peut obtenir que plus de précision.

La technologie ne peut pas être mise en vente dans le commerce, parce que la taille du cerveau humain est différente selon les personnes et ainsi un produit standard ne conviendrait certainement pas à tous. Les ondes cérébrales qui transmettent des données phonétiques sont si sensibles que chaque cerveau devrait être évalué individuellement. En outre, se pose la question de l’insertion d’un réseau d’électrodes directement dans le cerveau de l’utilisateur, ainsi l’augmentation de la qualité de vie doit être supérieur au risque d’une lésion cérébrale ou de complications chirurgicales.