Savez-vous combien de minuscules particules sont présentes dans l’air que vous inhalez ? Et que dire de la quantité de peinture au plomb dans votre région ? Désormais, un nouvel outil en ligne peut vous fournir des réponses.

L’Agence de Protection de l’Environnement (EPA) a annoncé la création d’EJSCREEN, un outil de cartographie et de dépistage qui se penche sur les indicateurs environnementaux de toute localisation aux Etats-Unis, comme la pollution et les compare à la démographie de cet emplacement. Le « EJ » dans EJSCREEN signifie justice environnementale, un mouvement qui vise à défendre les communautés qui rencontrent des problèmes environnementaux disproportionnés comme la pollution. Habituellement, ces zones sont pauvres et sont habitées principalement par des gens de couleur.

EJSCREEN est conçu pour permettre aux militants de comparer les risques environnementaux (la proximité de la circulation, l’ozone dans l’air, la proximité des sites toxiques) avec des facteurs démographiques (nombre de personnes, revenus, jeune ou vieux).

[pub1]

L’outil de cartographie est facile à utiliser. Tapez votre adresse ou sélectionnez une zone, puis cliquez sur le bouton « Rapport du lieu choisi », et un graphique apparaitra vous montrant exactement la différence entre votre région et les reste des Etats-Unis. L’EPA a même une description détaillée de la façon d’interpréter les résultats.

« EJSCREEN fournit des informations essentielles à ceux qui cherchent une plus grande visibilité sur les impacts de la pollution dans les communautés américaines« , a déclaré l’administratrice de l’EPA Gina McCarthy dans un communiqué. « EJSCREEN a été une ressource précieuse pour l’EPA pour faire avancer notre engagement à protéger les Américains les plus vulnérables à la pollution. Je suis heureuse de partager cet outil avec le public afin d’élargir son impact et favoriser la collaboration pour parvenir à la justice environnementale ».

[pub2]

Cet outil est juste un essai. L’EPA est à la recherche de commentaires, et prévoit de sortir une version améliorée l’année prochaine qui comprendra des données supplémentaires. On peut s’attendre qu’à l’avenir, ce type de carte puisse exister pour l’ensemble de la planète Terre.

Laisser un commentaire